Matière Mobile

Résidence artistique de Dominique Peysson

Atelier papiers mobiles

Première séance

Publié le jeudi 26 mai 2016, par Dominique Peysson

Avec une classe de CE2 de l’école Jean Moulin de Tremblay-en-France, les jeudis 26 mai et 2 juin.

J’ai imaginé un atelier pour une même classe en deux séances à une semaine d’intervalle. Une proposition basée sur [un travail que j’ai réalisé :
Danser sous la pluie. Petit ballet de papier.

Edouard Sufrin et moi sommes allés rencontrer la classe : que des enfants plein d’entrain et d’envie de découvrir, un vrai plaisir !


Première étape : découverte

Admirer des petits papiers qui bougent quand on les met en contact avec l’eau. Je leur fais une démonstration avec une fleur qui s’ouvre quand on la pose sur une surface d’eau : c’est magique !

Deuxième étape : expérimentation

On essaie pour commencer de reproduire le principe du mouvement, celui que j’ai montré, et activer ses propres petits papiers.

J’en profite pour expliquer pourquoi les petits papiers sont sensibles à l’eau, qu’il y a un sens au papier, et que si l’on comprend tout cela, et bien on peut jouer avec et contrôler leur mouvement !

Pour en savoir plus, suivre l’explication du chercheur Etienne Reyssat...

Troisième étape : invention

On sait créer du mouvement maintenant. On choisit son système, et on essaie d’inventer d’autres mouvements, avec d’autres pliages, d’autres associations de formes.

Quatrième étape : documentation

On filme les mouvements obtenus, pour se souvenir de ces beaux moments, et avoir une sorte de typologie de mouvements ou d’effet intéressants...

Et, toujours, on admire le résultat... On est vraiment très fiers !