Matière Mobile

Résidence artistique de Dominique Peysson

Extraction ?

Aller chercher l’ADN là où il est déjà...

Publié le vendredi 25 mars 2016, par Dominique Peysson

L’extraction, contrairement à la synthèse, n’est pas difficile à réaliser, même en DIY, chez soi, bien gentillement à la cuisine...

Autre chose, aussi : il est possible en fait de récupérer de l’ADN à partir de cellules, les nôtres ou des cellules animales ou végétales… Il y a pléthore de tutoriels sur le net à ce sujet. Les must : ADN de bananes, de fraises, d’oignons et... de l’ADN humain, à partir de sang ou de salive.

En fait, nous sommes composés de près d’0,5 % en poids d’ADN : c’est énorme !!!

Voilà qui me plait : récupérer 300 g d’ADN par extraction…

Bon, en fait, la proportion exacte est difficile à évaluer. La plupart l’estime à la louche à environ 250 g pour une personne, mais c’est très approximatif.

Une visite au laboratoire m’a donné une autre idée… Je vous garde la surprise pour le moment…