Matière Mobile

Résidence artistique de Dominique Peysson

Première extraction d’ADN : vive les bananes !

Plusieurs variantes

Publié le jeudi 14 avril 2016, par Dominique Peysson

Je suis la recette d’extraction que l’on trouve sur le net...

Comment récupérer l’ADN à partir des recettes trouvées sur le web : sites officiels et recettes youtube : étude comparative. Des ingrédients que l’on retrouve plus ou moins partout : fruits ou légumes écrasés, eau salée, puis détergent (liquide vaisselle ou shampoing).

Ensuite on filtre, puis on précipite dans de l’alcool refroidi. L’ADN se forme à l’interface…

Plusieurs variantes : on écrase au mixer avec l’eau et le sel, ou dans un sachet plastique hermétique.
Et surtout, le plus rigolo : on peut remplacer la centrifugeuse de labo en mettant le mélange dans un flacon fermé placé au fond d’un collant, et on fait tourner le collant comme un lasso au dessus la tête !!!
Et puis ensuite on filtre.

Bizarre : je n’obtient rien de rien. Au bout du troisième essai, je me demande ce qu’il se passe…

Ah : peut être une idée : mon alcool – vendu comme alcool ménager – n’est peut être pas le mieux. Je recommence, avec de l’alcool à brûler cette fois : Aaaaaaah !!!! Miracle, l’ADN accepte cette fois-ci d’apparaître.

Et pour me récompenser de ma patience, j’obtiens un magnifique dépôt de quantité non négligeable…. Une sorte de bouillie pleine d’alcool à brûler.

Je la met en forme d’étoile dans un petit emporte-pièce en métal, et laisse sécher pendant la nuit. On verra demain ce qu’il en reste…