Matière Mobile

Résidence artistique de Dominique Peysson

Qui a précédé l’ADN ?

Quelle molécule, j’entends...

Publié le dimanche 20 mars 2016, par Dominique Peysson

Car avant la complexité de l’ADN existait sans doute une molécule plus facile à fabriquer, non ?

Bien, je reviens sur la question première, pour Première Impression.
Regardons les prédécesseurs de l’ADN : des molécules plus facile à obtenir car plus simples. L’idée d’un précurseur génétique à nos acides nucléiques a été avancée pour la première fois à la fin des années 1960 par un chimiste écossais Graham Cairns-Smith. Un système réplicatif plus simple, porteur de l’information, a précédé le système complexe contemporain. Des chaînes plus simples, avec des nucléotides plus simples. Ehgolm et Nilsen ont décrit un nouvel analogue des acides nucléiques nommés PNA (pour Peptide-Nucleic-Acid).

Enfin, plus récemment encore Abert Eschenmoser a proposé une structure alternative, un isomère de l’ARN où l’on trouve le sucre sous forme pyranose. Ce proche parent de l’ARN (nommé p-RNA) présente des propriétés remarquables outre des propriétés d’appariements, les deux brins de ce type d’ARN ne s’enroulent pas l’un autour de l’autre. Dans un monde originel dépourvu d’enzyme, un tel enroulement aurait été un handicap puisqu’il aurait empêché les brins de se séparer correctement avant la réplication. De ce point de vue, l’ARN pyranosyl semble mieux adapté à la réplication que l’ARN lui-même…

En fait, il y a beaucoup de chercheurs qui travaillent sur les « fausses » molécules d’ADN pour plusieurs raisons : comprendre comment la vie est arrivée sur terre, mais aussi pour faire des recherches sur l’ADN sans prendre le risque de contaminer la vie et de nous faire courir de grands dangers. Les nouvelles chaînes permettent alors de concevoir des vies parallèle à la vie ADN existante… fascinant !!!

Grosse contrainte pour ces molécules : être capables de s’auto-répliquer.
Des chercheurs comme Pinheiro ont même fait de l’ADN encore plus stable que l’ADN : le XNA (X poru –xéno), car il n’est pas dégradé par les nucléases…

Et bien voyons comment fabriquer une chaîne d’ADN simplifiée !
Je cherche les labos qui pourraient m’aider à déterminer laquelle, et comment procéder...